|  ferrariclubespana.com





      Alain Mirgalet

       

    Alain Mirgalet es un artista francés con un estilo muy personal a la hora de realizar sus obras, que destaca por su originalidad y por sus grandes derroches de imaginación, ya que la mayoría de los automóviles (Ferrari) que aparecen en sus pinturas están abandonados y en un estado ciertamente lamentable, aunque siempre los encontraremos formando parte de preciosos escenarios, con ambientes mucho más cercanos a la fantasía, que al mundo real.


Ferrari 330 P4 "El Equilibrio" (Acuarela)


Ferrari 250 GTO (Acuarela)


Ferrari 250 GTO (Acuarela)


Ferrari 250 GT SWB (Acuarela)

    No toda su obra es así, pero si la mayoría, y eso nos obliga a meditar sobre la vida, al ver en lo que puede llegar a convertirse con el paso del tiempo un deportivo legendario como un Ferrari 250GTO o un 330P4, por solo citar algunos...


Ferrari 330 P4 (Acuarela)


Ferrari 246 GT "Dino" (Acuarela)

     
Ferrari 330 P4 (Acuarela)                   Ferrari 250 Testarossa (Acuarela)

    Su estilo detallista, realizado por lo general en acuarela, le permite reflejar hasta el más pequeño detalle de cada vehículo, destacando sobre todo los reflejos en las carrocerías en los que aparecen de un modo inesperado toda clase de imágenes, que nos ayudan a entender mucho mejor el significado de cada una de sus obras y en el contexto en que fueron realizadas.


Ferrari 250 GT Cabriolet (Acuarela)


Ferrari 250 Testarossa / Montlhéry 1992 (Acuarela)

    Nombre d'histoires d'hommes commencent par: quand j'étais petit. Eh! Bien moi, quand j'étais petit je rêvais de peinture et de voitures. Aujourd'hui je réalise mes rêves, je peins des voitures. Au début, je réalisais des aquarelles d'automobiles, en situation, saisies dans leur quotidien, et à travers elles je racontais une histoire, une histoire de voyage...

    Peu à peu, les épaves du garage de mon oncle Mirgalet sont revenues en ma mémoire, et avec elles, moins direct, plus subtil, leur vécu, le poids de leur histoire.

    L'épave a ce côté extraordinaire du voyage dans le temps, un voyage imaginaire, immobile, comme ceux que l'on fait dans sa tête. Quand on sait bien regarder, bien sentir et toucher, il reste à ces objets encore un peu de chaleur, la vibration d'une âme. A travers le temps et l'espace ces carcasses ont véhiculé nos rèves et nos désirs. Elles sont le reflet de notre société et la projection de nous mêmes.

    L'épave est aussi l'espace de la liberté retrouvée: délivrée de l'utilité, elle s'ouvre au champ de l'investigation; délivré de l'argent, elle cesse d'être l'objet de la convoitise de tous pour devenir disponible à la création.

    Je vois aussi dans mes épaves un paradoxe de notre temps: elles symbolisent la frénésie du monde dans lequel on vit - éclatement, casse, destruction. Elles matérialisent le vertige de la vitesse et la brutalité du choc. Mais la casse c'est aussi le désordre, le retour de l'objet à la nature: c'est la métamorphose de l'épave, matière brute et l'âme et les rêves se concrétisent en "objet d'art".

    Verrons-nous un jour des collectionneurs d'épaves, et des épaves dans les musées?

    Ne sommes-nous pas nous mêmes les épaves de nos rêves?

                                                                                                                (C) Alain Mirgalet




Ferrari 330 P4 "En Pista" (Estampa)
    Si deseáis conocer más detalles de la obra de Alain Mirgalet, así como su catalogo completo de pinturas, podéis hacerlo visitando su web en Internet www.mirgalet.com


    Información e imágenes facilitadas por Alain Mirgalet
    © Copyright 2011-2012 - Ferrari Club España


    Volver al Indice


© Copyright - Ferrari Club España - Todos los derechos reservados - All Rights reserved